• Biographie de LMU (suite)...

    La Provence à pied

    Biographie de LMU, suite...

    ... elle flotta sur un radeau de fortune, composé de bidons vides de lessive st. Marc, reliés par des collants à peine troués...

    Transportée sur les flots boueux du Mékong, bercée par les cris des singes hurleurs, LMU resta plongée dans un état d'hébétude inquiétant. Un grand cri, un cri d'horreur la sortit de sa léthargie, et là, sous ses yeux, elle vit le fidèle jardinier emporté par un python royal qui commençait à avaler par la tête le malheureux dont les jambes battaient en vain les airs. LMU fit un signe de croix et récita une prière en versets de 12 pieds.

    Elle commençait à ressentir les affres de la faim et de la soif alors que des nuages de moustiques se délectaient de son sang délicieux... L'avenir s'annonçait glauque. Quel espoir pouvait présider à sa tragique destinée? On croit que le pire est arrivé, hélas il y a encore pire que pire...

    Le radeau aborda une longue courbe et se retrouva face à une embarcation chargée d'individus aux mines barbares. Des sourires concupiscents élargirent leurs bouches ornées de chicots noirs en apercevant le cadeau de chair fraiche que le fleuve leur apportait.

    Un pavillon noir claquait en haut d'un mat, un pavillon avec en son centre une guêpe dotée de deux dards. Le pavillon d'un Seigneur de la guerre, connu pour sa férocité et son appart du gain... à suivre...Biographie de LMU (suite)...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :